×

Rapport Aidwatch : l’aide européenne en baisse

26 juin 2012

L’Union européenne peut-elle conserver son rôle de leader dans la coopération au développement ?

L’aide européenne a diminué en 2011 pour la première fois depuis 2007. Les prévisions indiquent que l’UE n’atteindra pas son engagement de 0,7% en 2015 et qu’elle restera au même niveau qu’en 2010. L’UE reste cependant le plus grand bailleur au monde en 2011 avec 54% de l’aide mondiale, et ce malgré les coupes budgétaires. Les changements politiques actuels indiquent que l’UE souhaite maintenir son leadership politique. A Rio+20, lors de la Conférence des Nations unies sur le développement durable, le G07 est ainsi né, groupe des pays qui tiennent leur promesse d’allouer 0,7% de leur richesse nationale au développement (http://g07.org). Seuls quatre pays européens ont atteint l’objectif pour l’instant : la Suède, le Luxembourg, le Danemark, et les Pays-Bas. Le Royaume-Uni a pris des engagements fermes dans ce sens. La Belgique, quant à elle, diminue son effort pour le développement passant de 0,64% à 0,53% de son revenu national brut (RNB).

Le rapport CONCORD AidWatch 2012 donne un aperçu complet de l’aide des 27 pays de l’UE face à l’engagement collectif d’atteindre les 0,7% d’ici 2015. Le rapport présente une analyse complète sur les aides octroyées par les Etats membres dont les « aides réelles », véritable transfert de ressources en faveur des pays en développement. En 2011, ce sont ainsi 14% des aides publiques déclarées qui ne se sont pas traduites en ressources disponibles pour soutenir des initiatives concrètes de développement. Cette tendance à gonfler l’aide avec entre autre des remises de dettes et des frais de prise en charge d’étudiants est en hausse.

La Belgique ne fait pas exception, même si en 2011 elle améliore légèrement son aide réelle. Celle-ci passe en effet de 0,50 à 0,47% de son RNB, moins de remises de dettes ayant été inscrites sur son ardoise.

Lien

Concord Europe
www.concordeurope.org

Lire aussi

Un traité transatlantique au mépris du climat ?
Tribune

Un traité transatlantique au mépris du climat ?

Les Etats membres de l’UE se prononceront « dans les prochaines semaines » sur la négociation d’un nouveau traité transatlantique avec les Etats-Unis. La Commission européenne a publié en janvier dernier des mandats de négociation en ce sens, mais le (...)


  • Arnaud Zacharie, Michel Cermak

    20 mars 2019
  • Lire
Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

La menace d’une ruée migratoire africaine vers l’Europe est un mythe. La fermeture des frontières et la fin de l’aide au développement réclamées par les adeptes du repli national-populiste sont des solutions contre-productives. Ce dont l’Europe a besoin (...)


  • Arnaud Zacharie

    4 mars 2019
  • Lire
Accord de commerce UE-USA : le spectre d'un mini-TTIP

Accord de commerce UE-USA : le spectre d’un mini-TTIP

La Commission européenne a proposé en janvier de lancer de nouvelles négociations commerciales transatlantiques, aux antipodes des ambitions climatiques exigées par une part croissante de la population. Le Parlement européen semble plus divisé que (...)


  • Michel Cermak

    20 février 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter