×

Sondage : Les Belges méfiants face au TTIP

Eric Walravens Eric Walravens
20 septembre 2016

Des milliers de personnes sont attendues dans les rues de Bruxelles ce mardi pour protester contre le TTIP et le CETA, les deux traités commerciaux négociés par l’UE avec les Etats-Unis et le Canada. Leurs préoccupations sont largement partagées par la population belge dans son ensemble, selon un sondage Dedicated Research/CNCD-11.11.11.

Un sondage n’a pas valeur de vérité révélée. Mais force est de constater que la population belge partage largement les préoccupations mises en avant par le CNCD-11.11.11 et une large part de la société civile. Parmi les Belges qui ont entendu parler du traité transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP), une large majorité considère qu’il « donnerait tout le pouvoir aux multinationales » (58%) ou qu’il « remettrait en cause les normes existantes » (56%), selon un sondage Dedicated Research commandité par le CNCD-11.11.11. Ces résultats confirment le faible soutien du public belge pour ce projet de traité. Près de trois quarts de la population (73%) pense que le processus global de négociation « manque de transparence ».

Quant aux bénéfices escomptés, les Belges n’y croient pas vraiment. A peine 20% pensent qu’il permettrait de créer de l’emploi et 31% pensent qu’il serait avantageux pour les consommateurs. Beaucoup s’inquiètent également d’un possible nivellement par le bas des normes, puisque 40% de la population pense que le traité « obligera l’UE à s’aligner sur les normes américaines », mais à peine 18% s’attend à ce que le contraire se produise.

Le sondage montre également la très faible connaissance des enjeux par la population belge dans son ensemble. Deux tiers de la population (64%) affirme tout simplement n’avoir jamais entendu parler du TTIP.

Le sondage a été réalisé entre le 14 et le 18 septembre sur un échantillon représentatif de 1.014 Belges âgés de 18 ans et plus. Le marge d’erreur est de 3,1% sur l’échantillon total. Les questions de jugement sur le TTIP ont été posées aux 380 sondés qui avaient entendu parler du traité. Les résultats sont publiés avant redressement (c’est à dire extrapolation à la population dans son ensemble).

Les droits humains d’abord !



Disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.
]

Lire aussi

Accord de commerce UE-USA : le spectre d'un mini-TTIP

Accord de commerce UE-USA : le spectre d’un mini-TTIP

La Commission européenne a proposé en janvier de lancer de nouvelles négociations commerciales transatlantiques, aux antipodes des ambitions climatiques exigées par une part croissante de la population. Le Parlement européen semble plus divisé que (...)


  • Michel Cermak

    20 février 2019
  • Lire
Tribunaux réservés aux multinationales : disons STOP
Un vote-clé ce 13 février

Tribunaux réservés aux multinationales : disons STOP

Nous sommes de plus en plus nombreux à demander des mesures publiques ambitieuses pour la justice climatique, sociale et fiscale. Mais si ces mesures sont adoptées et déplaisent à une firme transnationale, celle-ci pourrait recourir à un tribunal (...)


Qui ? Eric Walravens
Adresse Quai du Commerce 9, 1000 Bruxelles
Téléphone +32 (0)2 250 12 46

Inscrivez-vous à notre Newsletter