×

Une banque qui ne détruit pas le Sud, c’est aussi possible !

27 mars 2013

Ce dimanche 24 mars, une cinquantaine d’organisations, dont le CNCD-11.11.11, ont lancé la coopérative New B, pour montrer que la création d’une autre banque en Belgique est possible. Objectif : rassembler 10 000 coopérateurs pour lancer cette banque qui se veut être différente. Objectif atteint et largement dépassé moins de trois jours après le lancement.
Mais au fait, pourquoi le CNCD-11.11.11 est-il de la partie ?

Nicolas, le CNCD-11.11.11 a fait partie des fondateurs de la NewB. Est-ce vraiment son rôle que de créer une banque ?

Nicolas Van Nuffel . Nicolas Van Nuffel

C’est vrai que, quand les initiateurs de la NewB nous ont approchés, nous avons eu un vrai débat avec nos membres, au sein de notre propre conseil d’administration. Est-ce que nous engager là-dedans ne nous éloignait pas du coeur de notre métier ? Comme chacun le sait, le travail du CNCD-11.11.11 se situe en effet principalement au niveau de la coopération et des relations Nord-Sud. Or, la NewB se veut banque d’économie locale belge. Mais si on y réfléchit un tout petit peu plus, on se rend compte que la NewB profitera aussi aux pays du Sud. Et puis, le projet rejoint clairement les valeurs que nous défendons.

La NewB prétend pourtant devenir une banque locale… en quoi pourrait-elle aider le Sud ?

C’est justement parce que c’est une banque à la fois locale, éthique et coopérative que nous soutenons ce projet. Nous dénonçons souvent les pratiques des acteurs financiers, qui jouent avec l’argent des épargnants, qui spéculent sur les aliments en affamant les paysans et les consommateurs du Sud ou qui investissent dans des fonds spéculatifs qui mettent en danger le travail décent partout dans le monde, par exemple. Nous allons continuer à dénoncer ces pratiques, bien sûr, et à exiger que les décideurs politiques les interdisent. Mais si dénoncer est nécessaire, promouvoir des alternatives l’est tout autant. C’est pour cela que nous nous sommes dits : « On doit y prendre part ! »

Concrètement, quelle est la participation du CNCD-11.11.11 dans le projet ?

Nous faisons partie des fondateurs de la coopérative. Nous y participons d’ailleurs avec de nombreux membres : la FGTB, plusieurs centrales de la CSC, mais aussi les Oxfam, Médecins du Monde, etc. Nous avons aussi accepté d’entrer dans le Conseil d’administration, qui a supervisé le travail préparatoire, notamment la définition du modèle bancaire et du cadre éthique. Pas question par exemple de soutenir un projet qui permettrait à la banque d’investir dans les paradis fiscaux !

Et le CNCD-11.11.11 a-t-il un avantage à en tirer en tant qu’institution ?

Ce n’est pas la raison de notre investissement. Cela dit, il est temps qu’une institution bancaire existe pour être réellement à l’écoute du monde associatif. Ce ne sera pas sa raison d’être première, mais notre secteur a des besoins très particuliers et nous espérons que la NewB ait à cœur d’y répondre.

Source : interview à paraître dans Demain le monde, n°19, mai-juin 2013.

Lire aussi

Inscrivez-vous à notre Newsletter