×

Déjà plus d’un million de signatures contre le traité transatlantique

4 décembre 2014

Communiqué de presse, Stop TTIP, 4 décembre 2014. Ce 4 décembre, seulement deux mois après son lancement, plus d’un million de personnes à travers l’Europe ont déjà signé l’initiative citoyenne européenne auto-organisée visant à stopper les accords commerciaux entre l’Union européenne et l’Amérique du Nord. Ces traités, connus sous les noms de TTIP et CETA, menacent directement notre démocratie et notre qualité de vie. La campagne menée par la coalition Stop TTIP est soutenue par plus de 320 organisations de la société civile, syndicats et autres organismes de défense des consommateurs issus de 24 États membres de l’Union européenne.

Michel Cermak, chargé de recherche au CNCD-11.11.11, commente : « La campagne Stop TTIP a récolté plus d’un million de signatures en un temps record. C’est particulièrement embarrassant pour la Commission européenne, qui organise aujourd’hui même un dialogue avec la société civile et annonce de nouveaux efforts de transparence, tout en ne changeant rien sur le contenu et donc sur les dangers posés par ces accords. Jean Claude Juncker devrait être à l’écoute de l’opposition grandissante et stopper les deux traités sur le champ.  »

Susan George, membre du comité citoyen Stop TTIP, déclare : « Les institutions de l’Union européenne tentent désespérément d’étouffer toute implication citoyenne et d’empêcher la tenue d’un débat crucial portant sur ces accords commerciaux. Nous n’acceptons pas cela. Les traités TTIP et CETA constituent une menace pour la démocratie, les droits des travailleurs, les normes environnementales et les services publics essentiels. Les citoyens veulent avoir leur mot à dire dans tout ça et ils ont raison ! Un million de personnes ont déjà dit « Non merci ! ». Combien d’autres devront encore se prononcer avant que Bruxelles n’écoute ? »

John Hilary, membre du comité citoyen Stop TTIP, ajoute : « Le jour de son anniversaire, nous remettrons à Jean Claude Juncker un cadeau particulier : une carte d’anniversaire géante signée par un million d’Européens. Les politiciens exigent sans cesse des citoyens qu’ils participent activement à la vie politique européenne, et c’est exactement ce qu’un million de personnes viennent de faire. Le jour de son 60e anniversaire,Juncker devrait souffler ses bougies sur ces accords commerciaux largement impopulaires et antidémocratiques auxquels les citoyens s’opposent à travers toute l’Europe. Le million de signatures n’est que le commencement. Nous continuerons à protester jusqu’à ce que les traités TTIP et CETA appartiennent au passé. »

Contact

Michel Cermak
Chargé de recherche sur le Commerce au CNCD-11.11.11
michel.cermak cncd.be
Quai du Commerce 9, 1000 Bruxelles
+ 32 (0) 2 613 30 35

Contexte

Les très controversés accords commerciaux en question, connus sous le nom de TTIP et CETA, accorderaient des pouvoirs sans précédent aux sociétés transnationales et constitueraient donc une menace pour la démocratie, l’État de droit ainsi que la protection de l’environnement et des consommateurs. Ces traités autoriseraient les entreprises multinationales à poursuivre en justice devant une cour d’arbitrage privée des gouvernements dont les lois ou politiques entraveraient leurs profits.

C’est au milieu du mois de juillet 2014 que la coalition Stop TTIP a introduit la demande d’enregistrement d’une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) appelant la Commission européenne à mettre un terme aux négociations pour le TTIP et à ne pas conclure le CETA. Conformément aux lois de l’Union européenne, une ICE ayant recueilli plus d’un million de signatures peut forcer la Commission européenne à revoir une politique et à tenir une audience au Parlement européen. Au début du mois de septembre, la Commission européenne a cependant refusé d’enregistrer l’ICE en prétendant qu’elle n’était pas recevable. La coalition Stop TTIP a alors entrepris une version auto-organisée de son ICE et conteste actuellement la décision de la Commission européenne devant la Cour de Justice de l’UE.

Stop TTIP a annoncé son intention d’intensifier les manifestations dans le courant des mois à venir. La collecte de signatures sera maintenue et sera accompagnée d’actions créatives et de plusieurs marches.

La première d’entre elle, organisée par l’ICE Stop TTIP Europe, aura lieu à Bruxelles le mardi 9 décembre 2014, à savoir le jour du 60e anniversaire de Jean Claude Juncker, le Président de la Commission.

La deuxième marche, organisée par D19/20 Alliance, aura lieu à Bruxelles le vendredi 19 décembre 2014, à savoir le jour de la réunion du Conseil européen, présidée par Donald Tusk, le Président du Conseil européen, qui voudra examiner de nouvelles mesures pour stimuler la croissance, l’emploi et la compétitivité européenne et, au besoin, fixera de nouvelles orientations.


En savoir plus

Les droits humains d’abord !



Disciplinons les multinationales, refusons une justice qui les privilégie.
]

Lire aussi

Un traité transatlantique au mépris du climat ?
Tribune

Un traité transatlantique au mépris du climat ?

Les Etats membres de l’UE se prononceront « dans les prochaines semaines » sur la négociation d’un nouveau traité transatlantique avec les Etats-Unis. La Commission européenne a publié en janvier dernier des mandats de négociation en ce sens, mais le (...)


  • Arnaud Zacharie, Michel Cermak

    20 mars 2019
  • Lire
Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

Eurafrique : la menace migratoire imaginaire

La menace d’une ruée migratoire africaine vers l’Europe est un mythe. La fermeture des frontières et la fin de l’aide au développement réclamées par les adeptes du repli national-populiste sont des solutions contre-productives. Ce dont l’Europe a besoin (...)


  • Arnaud Zacharie

    4 mars 2019
  • Lire
Accord de commerce UE-USA : le spectre d'un mini-TTIP

Accord de commerce UE-USA : le spectre d’un mini-TTIP

La Commission européenne a proposé en janvier de lancer de nouvelles négociations commerciales transatlantiques, aux antipodes des ambitions climatiques exigées par une part croissante de la population. Le Parlement européen semble plus divisé que (...)


  • Michel Cermak

    20 février 2019
  • Lire

Inscrivez-vous à notre Newsletter